DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ebola : Colère des infirmières américaines

Vous lisez:

Ebola : Colère des infirmières américaines

Taille du texte Aa Aa

Les infirmières américaines expriment leur mécontentement au lendemain de l’annonce de la contamination de l’une des leurs. Nina Pham est la première personne à avoir été contaminée par le virus Ebola aux Etats-Unis. Elle est soupçonnée d’avoir failli au protocole de sécurité lorsqu’elle a soigné le Libérien décédé la semaine dernière à Dallas.

“Personne ne peut dire ce qu’il s’est passé. Pourtant leur première réaction est d’accuser l’infirmière, qui s’est mise en danger pour soigner ce patient, sachant qu’il y avait un risque pour sa santé, pour sa vie” “Nous avons demandé des formations, des équipements, dont des combinaisons de protection optimale”, se désole Katy Roemer, porte-parole du principal syndicat américains d’infirmières (National Nurses United).

Un premier cas suspect d’Ebola a été enregistré à Bruxelles. Il s’agit d’une personne revenant d’un voyage en Guinée. Pour regrouper les efforts de la communauté internationale contre le virus, le Conseil de sécurité de l’ONU se réunit aujourd’hui à New York.Pour l’heure, en Europe, seule la Grande-Bretagne a établi des contrôles dans ses aéroports et ses gares, suivant les exemples américain et canadien.