DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manifestations des nationalistes et de l'extrême droite à Kiev


Ukraine

Manifestations des nationalistes et de l'extrême droite à Kiev

C’est la grogne dans le camp des nationalistes et de l’extrême droite en Ukraine. Des milliers de personnes ont manifesté ce mardi devant le Parlement, la Rada, à Kiev. Les manifestants brandissaient des drapeaux du parti nationaliste Svoboda. Des hommes masqués ont lancé des pavés et des pétards vers le bâtiment. Une quinzaine de policiers ont été blessés.

Les manifestants demandaient aux parlementaires de faire passer une loi qui reconnaît les membres de l’UPA, l’Armée insurrectionnelle ukrainienne, comme des combattants pour l’indépendance de l’Ukraine,

Ils ont affiché le portrait de Stepan Bandera, fondateur de l’UPA, qualifié de héros ukrainien par les uns, et de collaborateur des Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale par les autres.

“Nous aurions dû reconnaître l’Armée insurrectionnelle ukrainienne il y a 20 ans quand nous étions 12 000, soulignait un manifestant. Maintenant, nous ne sommes plus que quelques centaines”.

“Si les gens ont déjà reconnu que Stepan Bandera et Roman Shukhevych étaient des héros de l’Ukraine, que l’Organisation des nationalistes ukrainiens et l’Armée insurrectionnelle ukrainienne ont combattu pour l’indépendance, le gouvernement devrait le reconnaître aussi”, a ajouté une jeune manifestante.

C’est ce que réclamaient encore dans la soirée, quelques milliers de personnes, notamment des membres du groupe d’extrême-droite Secteur droit, qui défilaient dans les rues de Kiev.

Avec notre correspondant Dmytro Polonsky

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Dropbox, piraté?