DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Marche arrière du président du gouvernement catalan


Espagne

Marche arrière du président du gouvernement catalan

Artur Mas renonce à organiser un référendum consultatif sur l’indépendance de la région la plus riche d’Espagne. Esquerra Republicana de Catalunya (ERC), un parti indépendantiste qui soutient le gouvernement régional, affirme qu’une “consultation des citoyens”, dont la forme reste à préciser, sera tout de même mise en place.

Les conservateurs du Parti Populaire au pouvoir à Madrid ont le sentiment d’avoir remporté une victoire. “L‘élection anticipée est le dernier recours, mais Artur Mas est aux mains d’Esquerra republicana, qui ne veut pas de scrutin”, estime Alicia Sánchez Camacho, membre du Parti Populaire catalan.

Artur Mas doit se prononcer aujourd’hui sur la suite du mouvement indépendantiste qui fait beaucoup de bruit, mais n’est pas forcément majoritaire à en croire les sondages. Seule certitude, la Cour constitutionnelle nationale a suspendu fin septembre l’organisation de ce scrutin, jugé illégal par le gouvernement espagnol.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Parlement britannique veut reconnaître l'État palestinien