DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accusations et tensions entre l'Albanie et la Serbie

Vous lisez:

Accusations et tensions entre l'Albanie et la Serbie

Taille du texte Aa Aa

Le Premier minsitre serbe Aleksandar Vucic dénonce une “provocation politique” après les incidents de mardi soir à Belgrade qui ont entraîné l’arrêt définitif du match de qualification pour l’Euro-2016 entre la Serbie et l’Albanie. Les incidents ont été provoqués par l’apparition d’un drapeau représentant le projet nationaliste de “grande Albanie”.
Selon Vucic, la provocation avait plusieurs objectifs : “une tentative d’humilier le peuple serbe, ainsi qu’une volonté de causer à long-terme une instabilité dans la région des Balkans et particulièrement en Serbie”.

Selon la télévision d’Etat serbe, Belgrade a accusé Olsi Rama, le frère du Premier ministre albanais d’avoir piloté le drone auquel était accroché initialement le drapeau. Olsi Rama a nié être à l’origine de l’incident.

Les autorités albanaises ont félicité les footballeurs albanais d’avoir fait preuve de retenue. “Nous avons montré que nous étions civilisés, une caractéristique qui est un facteur de paix et de compréhension que le peuple albanais veut montrer, a indiqué la ministre albanaise des Sports Lindita Nikolla. J’exprime ma gratitude en tant que citoyenne et en tant que ministre des Sports pour toutes les valeurs que notre équipe à montrer.”

Coïncidence ou pas, ce drapeau de la discorde a fait son apparition à une semaine de la visite du Premier ministre albanais Edi Rama à Belgrade. La première du genre depuis des décennies.

Avec AFP