DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des Syriens de Kobané vivent dans des maisons abandonnées turques


Turquie

Des Syriens de Kobané vivent dans des maisons abandonnées turques

Ils sont 300 000 Syriens, majoritairement kurdes, à avoir dû fuir leur maison à cause de l’offensive sur Kobané des jihadistes de l’organisation État islamique, ex EIIL et alias Daesh.
Hussein El Mustafa et sa famille font partie des 200 000 personnes qui ont trouvé refuge en Turquie. Ils se sont installés à Musa Anter, un village, situé près de la zone de guerre. Comme d’autres familles, celle d’Hussein répare une maison abandonnée pour trouver un abri et débuter une nouvelle vie.

Il a obtenu le feu vert des villageois. Il assure que si la ville de Kobané est sauvée, il retournera y vivre.

“Deux de mes proches ont été blessés. Un autre lutte contre Daesh à Kobané, indiquait Hussein. À part lui, nous n’avons personne d’autre à Kobané. Nous avons un blessé qui est dans une situation critique. Nous l’avons amené à l’hôpital en Turquie”.

Depuis le village, Hussein peut voir et entendre les combats qui secouent Kobané. Des combats qui n’ont cessé depuis le début de l’offensive de l’organisation État islamique le 16 septembre.

Avec notre correspondant Bora Bayraktar

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ebola : mobilisation mondiale