DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ebola: l'Europe va tenter de s'organiser


Le bureau de Bruxelles

Ebola: l'Europe va tenter de s'organiser

Alors que les ministres européens de la Santé doivent se réunir ce jeudi, le Royaume-Uni a pris les devants. Les deux aéroports de Londres ainsi que le terminal Eurostar ont mis en place une procédure pour les voyageurs en provenance des pays d’Afrique touchés par l‘épidémie d’Ebola. Tous doivent être interrogés sur leur état de santé et leur température contrôlée. Pour autant, la période d’incubation peut aller jusqu‘à 21 jours.

“ Nous nous attendons à ce que toutes les personnes arrivant à l’aéroport depuis ces pays se conforment à la procédure du screening, assure Paul Cosford, un responsable de la protection sanitaire. Nous n’avons pas de raison de croire que certains ne le veuillent pas. Donc nous mettons en place cette procédure. Et si nous rencontrons des difficultés, nous prendrons les mesures nécessaires pour adapter la procédure durant les jours qui viennent. “

Comment détecter les porteurs de la maladie qui n’auraient pas encore déclaré les symptômes ? Quels protocoles sont les plus efficaces ? Et vers où orienter les personnes se pensant atteintes ? C’est sur toutes ces questions que l’Union européenne souhaite se coordonner. Pour la Commission européenne, il est aussi urgent de consacrer davantage de moyens aux évacuations sécurisées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Ebola : un centre de formation à Bruxelles