DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Le Vaisseau fantôme" amarré à Lyon


le mag

"Le Vaisseau fantôme" amarré à Lyon

En partenariat avec

“Le Vaisseau fantôme” s’est amarré pendant quelques jours à l’Opéra de Lyon. L’oeuvre de Wagner a été adaptée par la Fura dels Baus qui sous la direction d’Alex Ollé a déconstruit la légende et le mythe.

Alex Ollé : “Il y a un élément fantastique qui évoque un temps lié à la dramaturgie de la pièce, qui est lié au romantisme. Mais, j’ai voulu rendre cette œuvre contemporaine et l’adapter à notre époque.»

L’action se situe dans un port de Bangladesh: Chittagong, un des endroits les plus pollués du monde, connu sous le nom de l’Enfer sur Terre.

Alex Ollé : “Avec cette musique, nous avons créé un univers visuel très puissant. Le prologue, par exemple ; ce sont dix minutes dans lesquelles nous avons créé un espace quasi virtuel avec des projections en 3D du bateau et de la mer dont le support est la scénographie même. Ce sont des images très frappantes. Je crois que c’est une musique très cinématographique. C’est une musique qui permet au spectateur de se laisser emporter.”

Au troisième acte, les choeurs personnifient les grands thèmes de ce drame: l’errance, la malédiction, la mort ou la rédemption…

Alex Ollé : “L’opéra vit un moment très important parce qu’il s’approche d’un nouveau public. Il est vrai qu’on le considérait comme un spectacle très bourgeois, ou pour des gens très cultivés. Mais, je crois qu’avec des propositions comme la notre, l’opéra s’ouvre à d’autres publics. Et par exemple, dans ce théâtre on voit que la moyenne d’âge du public est de 40 ans. C’est-à-dire, c’est un public assez jeune. »

Kazushi Ono dirige l’orchestre. Magdalena Anna Hofmann et Simon Neal jouent les rôles-titre. Le Vaisseau fantôme, jusqu’au 26 octobre à l’Opéra de Lyon.

Pour plus d’information:

http://www.alexolle.com/

http://www.lafura.com/obras/der-fliegende-hollander/

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Hollandais_volant

————————————————————————————-

Sur Chittagong:

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9molition_navale

Voir coût de démantèlement

C’est un facteur essentiel du marché car le démantèlement et le recyclage sont des activités qui nécessitent beaucoup de main-d’œuvre et cela dans des conditions de travail souvent très difficiles question sécurité et santé des travailleurs. C’est pourquoi ces chantiers sont généralement situés dans des pays plus pauvres (Inde, Bangladesh) où la main d’œuvre est abondante, le niveau des salaires est très bas et les hommes sont prêts à accepter des conditions très difficiles pour avoir un travail qui leur permette de faire vivre leur famille.

Problèmes environnementaux

Le démantèlement des navires de commerce ou navires de guerre pose de nombreux de problèmes. Ces navires en fin de vie contiennent de nombreux produits toxiques : amiante, huile, etc. Ils sont à ce titre considérés comme des déchets dangereux. Leur prise en charge est dictée par la convention de Bâle, dont l’objectif est de contrôler au niveau international la circulation et l‘élimination des déchets dangereux pour la santé humaine ou l’environnement.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Hunter Hayes débarque en Europe