DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les raids contre le groupe EI se renforcent à Kobané


Syrie

Les raids contre le groupe EI se renforcent à Kobané

21 raids en 48 heures. De l’autre côté de la frontière turque, la ville syrienne de Kobané est apparue ensevelie sous d‘épaisses fumées grises.
Les forces kurdes y livrent une lutte acharnée contre les djihadistes de l’Etat islamique, qui, pour la première fois, ont atteint le centre de la ville.
Aussi les frappes américaines et saoudiennes se sont elles intensifiées.

“Les forces de la coalition ont lourdement bombardé les positions du groupe Etat islamique, précise le correspondant d’euronews en Turquie Bora Bayraktar. Vous voyez, derrière moi, l’est de Kobané est ciblé, et cela a obligé les djihadistes à quitter leurs positions.”

Depuis le début de l’offensive djihadiste contre Kobané, le 16 septembre, près de 600 personnes ont péri, et environ 70 villages sont tombés aux mains du groupe Etat islamique. De l’autre côté de la frontière turco-syrienne, de nombreux Kurdes assistent, impuissants, à cette bataille.

“Il y a nos proches là-bas témoigne l’un d’eux, nos garçons nos filles ou nos cousins. Nous sommes une seule nation, et c’est pourquoi nous attendons ici. On ne veut pas entendre de mauvaise nouvelle de là-bas.”

François Hollande a sommé la Turquie d’ouvrir sa frontière avec la Syrie, mais Ankara refuse pour l’heure de prendre part aux opérations anti-djihadistes.
Les chefs militaires des 22 pays de la coalition sont réunis à Washington pour faire le point sur leur stratégie de lutte contre l’organisation Etat islamique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Manifestations des nationalistes et de l'extrême droite à Kiev