DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mexique : le mystère sordide des étudiants contestataires disparus

Vous lisez:

Mexique : le mystère sordide des étudiants contestataires disparus

Taille du texte Aa Aa

Au Mexique, l’ADN des corps retrouvés dans une fosse commune du sud du pays ne correspond pas à celui des étudiants enlevés et disparus depuis fin septembre.

Les autopsies pratiquées depuis dix jours n’ont donc fait qu‘épaissir le mystère de cette affaire sordide dans laquelle 43 étudiants ont été enlevés par un cartel mafieux avec l’aide probable de la police.

“Nous avons identifié de nouveaux participants à ces attaques, explique Tomas Feron, chef des Investigations criminelles fédérales, nous avons arrêté aujourd’hui quatorze personnes, qui ont reconnu leur participation, et déclaré qu’ils avaient reçu les étudiants avant de les livrer, entre les villes d’Iguala et Cocula, au gang criminel qui opère dans la zone, et qui se fait appeler “Guerreros Unidos”.

L’affaire a provoqué des manifestations de colère de la population. Beaucoup craignent que les disparus aient été massacrés par leurs ravisseurs.

Agés de moins de 21 ans, les étudiants ont été arrêtés alors qu’ils revenaient d’une manifestation contre la corruption du gouvernement régional et la violence des narco-trafiquants, véritable gangrène au Mexique.