DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : les frappes aériennes freinent les djihadistes à Kobané


Syrie

Syrie : les frappes aériennes freinent les djihadistes à Kobané

Le pilonnage des positions djihadistes commence à porter ses fruits à Kobané. Ce mercredi, la milice kurde qui défend la ville syrienne a repris deux positions proches de son QG perdu vendredi. Elle travaille en étroite collaboration avec les forces aériennes de la coalition internationale pour leur indiquer où sont les combattants du groupe Etat Islamique. Ces derniers, mieux armés que les Kurdes, contrôlent environ 50% de Kobané, troisième ville kurde de Syrie.

Dans l’Irak voisin, les djihadistes tiendraient désormais 85% de la province à majorité sunnite d’Al-Anbar. Le groupe Etat islamique y a resserré son étau autour d’Amriyat al-Fallouja, un des derniers fiefs de l’armée. S’il tombe, la bataille se déplacera aux portes de Bagdad.

Déjà, les forces irakiennes se préparent au combat autour de la capitale. Elles comptent notamment sur leurs tous nouveaux lance-roquettes russes pour tenir tête aux extrémistes sunnites.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Accusations et tensions entre l'Albanie et la Serbie