DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bankia : Rodrigo Rato inculpé dans l'affaire des cartes bancaires occultes

Vous lisez:

Bankia : Rodrigo Rato inculpé dans l'affaire des cartes bancaires occultes

Taille du texte Aa Aa

La note est salée pour les anciens dirigeants de Caja Madrid, devenue Bankia. La justice espagnole a réclamé la somme de trois millions d’euros à Rodrigo Rato et de seize millions d’euros à Miguel Blesa, pour leur rôle dans le scandale des cartes bancaires occultes. Leur tort : avoir utilisé des cartes de crédit de la banque à des fins personnelles. En tout, plus de 80 ex-dirigeants ou membres du conseil d’administration de Caja Madrid-Bankia, sont visés par cette enquête, qui a jeté à nouveau le discrédit sur le système financier.

L’actuel président de Bankia veut tourner la page : ‘‘L‘équipe que nous sommes va travailler avec transparence. Ce qui vient du passé doit rester dans le passé. Je le répète, je vois un avenir très positif pour Bankia’‘, a expliqué José Ignacio Goirigolzarri.

À son arrivée au bureau du juge, Rodrigo Rato s’est vu traiter de voleur par une cinquantaine de manifestants. Celui, qui fut également directeur général du FMI entre 2004 et 2007, a été inculpé pour infraction au droit des sociétés. Il a trois jours pour verser la somme demandée, sinon ses biens pourraient être saisis.