DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Europe s'inquiète de la remontée des taux d'emprunt d'Athènes


économie

L'Europe s'inquiète de la remontée des taux d'emprunt d'Athènes

Le rendement des obligations grecques à dix ans s’est rapproché jeudi de 9 %, au plus haut depuis décembre. C’est l’annonce par le gouvernement grec qu’il voulait sortir dès la fin de l’année du plan d’aide internationale qui a provoqué l’inquiétude des investisseurs.

“D’un côté, cela est lié aux craintes des marchés à propos de l’instabilité politique. D’un autre côté, il y a des craintes sur la croissance de l‘économie grecque au lendemain de la fin du plan d’aide. Le gouvernement grec pense que ces craintes ne sont pas justifiées” tente de rassurer Tasos Anastasatos, du ministère des Finances.

“Les analystes financiers expriment la crainte d’un retour à la situation de 2010, avec la crise grecque s‘étendant à l’ensemble de l’Europe du Sud. La zone euro ne s’est pas encore remise de cette crise de la dette qui a abouti aux programmes d’austérité et à des taux de chômage record” affirme Symela Touchtidou, notre correspondante à Athènes.

L’envolée du taux grec emporte dans son sillage ceux des pays d’Europe du Sud. Le taux à dix ans du Portugal a grimpé à 3,23 %, celui de l’Italie à 2,6 %, et celui de l’Espagne à 2,2 %.

“Je crois qu’avec l’expérience des années passées, les autorités européennes sont beaucoup plus vigilantes et se tiennent prêtes à agir à n’importe quel moment. On attendait une action de la BCE les deux ou trois derniers mois, ils ne l’ont pas fait, mais je crois qu’ils vont bientôt intervenir et que cela va apporter des résultats” affirme le trader Takis Zamanis.

La Banque Centrale Européenne, elle, passe outre la méfiance des marchés et s’est engagée à assurer plus de liquidités – douze à quinze milliards d’euros supplémentaires – aux banques grecques à la condition qu’Athènes poursuive le plan de redressement de son économie dicté par la troïka.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Zone euro : le taux d'inflation annuel au plus bas depuis cinq ans