DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

" Révolte du Milky " : quitter Israël pour Berlin pour fuir la vie chère


Israël

" Révolte du Milky " : quitter Israël pour Berlin pour fuir la vie chère

On l’a surnommée la “ révolte du Milky “ du nom d’un dessert lacté chocolat chantilly très prisé en Israël, mais vendu trois fois moins cher à Berlin. Tout a commencé sur Facebook quand un Israélien vivant à Berlin a appelé ses compatriotes, tickets de caisse à l’appui, à le rejoindre pour fuir la vie chère.

“ Quand j’ai vu ça, raconte Eran Levy, un Israélien de 46 ans établi à Berlin, j’ai cru que c‘était une plaisanterie. J’ai pensé que quelqu’un avait un intérêt, peut-être financier, à attirer les gens ici pour une raison ou une autre. Depuis, j’ai lu que cette page avait recueilli beaucoup de “Like” et une longue liste de candidats à l‘émigration. “

Le mouvement prend de l’ampleur en Israël, où depuis les grandes manifestations contre la vie chère il y a trois ans, rien n’a vraiment changé. Daniel Hershkovitz vit à Tel Aviv. Il est candidat au départ. “ A Berlin, vous pouvez faire des économies, ce qui est un peu difficile ici en Israël, pas qu’un peu en fait, c’est très difficile. Quand je tiens compte de tous les facteurs – coût de la vie, liberté d’expression, création artistique – je pense sérieusement à quitter Israël pour émigrer là-bas, “ explique-t-il.

Reste que cet appel à émigrer en Allemagne, 70 ans après l’Holocauste, choque en Israël. Les promoteurs du mouvement disent vouloir simplement faire réagir leur gouvernement.

Serbie

Les Serbes, partagés entre désir européen et nostalgie pro-russe