DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : combats acharnés à Kobané, la population fuit vers l'Irak

Vous lisez:

Syrie : combats acharnés à Kobané, la population fuit vers l'Irak

Taille du texte Aa Aa

Les Kurdes l’affirment : grâce à l’intensification des frappes internationales ces deux derniers jours sur Kobané, ils ont reconquis plusieurs quartiers de la ville syrienne. Selon eux, les djihadistes du groupe Etat islamique ne tiendraient plus que 20% de ce verrou kurde à la frontière turco-syrienne.

Le Pentagone met toutefois en garde contre un excès d’optimisme. “ Nous devons tous nous préparer à la chute éventuelle de Kobané. De même, nous devons nous préparer à voir d’autres villes et villages, d’autres portions de territoire tomber aux mains du groupe Etat Islamique, et nous préparer à ne pas pouvoir l’en déloger pendant un certain temps, “ a prévenu son porte-parole, le contre-amiral John Kirby.

Une crainte partagée par la population kurde de Kobané. Après avoir été mal reçus en Turquie, 6.000 réfugiés sont arrivés au camp de Galiwan dans le nord de l’Irak ces trois derniers jours. “ Nous avons marché pendant trois jours jusqu’ici et avons surmonté de nombreuses difficultés en chemin. Ca a été très dur pour moi. Je jure devant Dieu que nous ne voulions pas partir, “ explique entre deux sanglots Mizgin, une jeune Kurde de 14 ans.

L’UNICEF s’attend à voir arriver 50 à 100.000 personnes supplémentaires de Kobané dans les jours qui viennent. Selon le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés, près de 210.000 Syriens résident actuellement au Kurdistan irakien.