DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Business Weekly entièrement consacré au marché pétrolier


Business Line

Business Weekly entièrement consacré au marché pétrolier

Les craintes entourant la conjoncture économique mondiale ont pesé sur les cours du pétrole.
Mais quand l’Agence internationale de l‘énergie a publié une prévision sur une offre en augmentation et une demande en baisse, les cours ont vraiment chuté.
Les marchés surveillent de près l’OPEP qui contrôle un tiers des ressources pétrolières mondiales. Dans le passé, l’Organisation répondait à la baisse des cours par la baisse de sa prodcution. Mais aujourd’hui, les signes que renvoient ses différents membres sont différents.
Le plus gros producteur de l’OPEP, l’Arabie Saoudite affirme que les prix bas lui conviennent. Idem pour le Koweit.

Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi les prix du brut ont carrément dévissé, allant jusqu‘à perdre quatre dollars dans la seule journée de mardi ? Et pourquoi personne ne fait le nécessaire pour stabiliser ces cours ?

Ce sont les questions auxquelles nous allons répondre dans cette édition de Business Weekly.

Angus Campbell de FXPro nous rejoindra un peu plus tard pour nous apporter son aide sur le sujet.

Tout comme nous étudions les raisons de cette chute des cours, nous parlerons également des conséquences pour les économies qui tirent la majorité de leurs revenus du pétrole.
Cette édition de Business Weekly est consacrée intégralement à l’acutalité pétrolière.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Business Line

Ebola, Samsung et Facebook