DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Erasmus, c'est aussi pour les chefs d'entreprise !


business planet

Erasmus, c'est aussi pour les chefs d'entreprise !

Depuis cinq ans, un programme européen a permis à près de trois mille entrepreneurs novices d’acquérir une expérience unique : échanger et se former auprès de chefs d’entreprise plus chevronnés un peu partout en Europe. Son nom : Erasmus pour jeunes entrepreneurs. Dans cette édition, nous sommes au Portugal pour voir comment il fonctionne à partir d’un exemple réussi.

Stefan Koeppl, d’origine autrichienne, a créé il y a deux ans avec un associé portugais, son entreprise de location de minibus Indie Campers qui s’adressent essentiellement à une clientèle de surfers. L’idée lui est venue après avoir passé cinq mois ici dans le cadre du programme Erasmus pour jeunes entrepreneurs et tant pis si lui-même se destinait à un métier dans la finance, le jeune homme n’a pas hésité à changer de voie. Le programme “m’a permis de beaucoup apprendre sur la gestion de l’entreprise, la relation avec les différents partenaires, le management et les cofondateurs,” explique Stefan Koeppl, “mais aussi sur les spécificités du Portugal, les différences culturelles et tous les modèles de financement.”

Aujourd’hui, sa société se porte bien : elle fait travailler trois personnes et devrait recruter d’ici l‘été prochain. Il faut dire que Stefan Koeppl et son associé ont des projets plein la tête. “Dans l’avenir, on veut développer l’entreprise au Portugal, mais aussi conquérir de nouveaux marchés comme l’Espagne, la France et l’Italie,” souligne le jeune chef d’entreprise avant d’ajouter : “on pourrait aussi créer un “surf camp” ici au Portugal.”

Durant son expérience Eramus, Stefan Koeppl a eu le déclic entrepreneurial auprès d’Hans-Erhard Reiter, patron d’une société de services dans le médical basée à Lisbonne. Ce dernier l’a notamment soutenu dans l‘élaboration de son business plan. Les deux hommes se rencontrent encore régulièrement. “Je l’aide à un peu mieux connaître la société portugaise et le climat des affaires ici,” indique Hans-Erhard Reiter, PDG de linkedcare. “De son côté,” poursuit-il, “il m’apporte son aide grâce à ses connaissances et à son réseau en lien avec les entreprises en Autriche ; donc, on continue de se voir !”

Erasmus pour jeunes entrepreneurs s’adresse aux chefs d’entreprise novices – ce qui ne veut pas forcément dire jeunes en âge -. La durée des échanges varie d’un à six mois et une partie des frais est prise en charge par la Commission européenne. Pour soumettre votre candidature en tant que bénéficiaire ou entrepreneur d’accueil, rendez-vous sur le site erasmus-entrepreneurs.eu.

“Tout l’enjeu, c’est d’avoir le bon profil au bon moment : c’est très important,” insiste Hans-Erhard Reiter, “parce que les jeunes entrepreneurs ont besoin d‘être d’aidés, mais aussi d’apporter quelque chose à l’entreprise qui participe au programme.”

Mais le mot de la fin revient à Stefan Koeppl, co-fondateur d’Indie Campers. Il nous livre ce qui pour lui, constitue la clé du succès : “être à l‘écoute des idées, mais surtout à l‘écoute des clients.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

business planet

En Hongrie, on soutient les mamans chefs d'entreprise