DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Funérailles d'un jeune palestinien tué par les forces israéliennes, émeutes pour défendre la mosquée Al Aqsa


Cisjordanie

Funérailles d'un jeune palestinien tué par les forces israéliennes, émeutes pour défendre la mosquée Al Aqsa

Les tensions sont exacerbées en Israël et dans les territoires palestiniens.
Les rumeurs de fermeture de l’accès aux musulmans de la mosquée Al Aqsa ont provoqué des rassemblements et des émeutes à Hébron ce vendredi. Des femmes arborant les couleurs du Hamas ont essayé de se rendre vers le check point israélien. Les forces palestiniennes de sécurité les en ont empêché.
Des heurts ont eu lieu aussi à Jérusalem.

Il faut dire qu’hier, le chef de file du Hamas avait exhorté les Palestiniens à se mobiliser pour défendre la mosquée Al Aqsa, car les autorités israéliennes auraient l’intention de s’en emparer.

Le chef du gouvernement israélien a nié, mais, de fait, des restrictions ont été de nouveau imposées. Seuls les Palestiniens de plus de 50 ans et les femmes ont été autorisées à passer.
Des jeunes ont protesté aux abords de l’esplanade des mosquées en lançant des pierres.

En Cisjordanie, près de Ramallah, à Beït Lykia, les funérailles du jeune garçon de 13 ans tué jeudi par des soldats israéliens ont eu lieu. Bahar Badr a été touché par balle à la poitrine alors que des jeunes lançaient des pierres à des militaires qui venaient de pénétrer dans le village. Une enquête a été ouverte par Israël.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Lycéennes au Nigéria : espoir de libération