DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Keanu Reeves, un homme complet

Vous lisez:

Keanu Reeves, un homme complet

Taille du texte Aa Aa

De Matrix à Speed, il a marqué une génération, et pourtant l’homme est resté simple et discret.
Keanu Reeves a été accueilli à Lyon par Thierry Frémaux, le directeur du Festival Lumière pour un hommage à l’acteur et la présentation d’un documentaire sur les technologies digitales qui a fait le tour du monde et que l’acteur a lui-même produit.

Side by Side est une passionnante enquête mené par l’acteur qui a été rencontré tous les plus grands cinéastes d’Hollywood pour leur demander leur opinion sur le passage au numérique et l’abandon de la pellicule…

Keanu Reeves: “Pour moi, en ce qui concerne Side by Side, je suis rentré dans ce film avec le sentiment que c’est un média qui disparaît. Est ce la fin du film ? Est-ce que tout ce qui a permis de faire des films et dans lesquels j’ai été impliqué depuis 1993 va disparaître ? Est ce que tout va devenir numérique ? Pour moi c’est juste comme une évolution, une révolution et je voulais savoir ce que nous allions perdre et ce que nous allions gagner.”

Ce documentaire lui a donné des idées, et surtout l’envie de passer… derrière la caméra.
Fan depuis longtemps des arts martiaux, il a lui-même réalisé l’an dernier un film d’action… ou il a beaucoup appris…

Keanu Reeves: “Pour ce qui est de faire un film, j’ai eu une chance qui s’appelle Man of Tai Chi après avoir travaillé avec Chris sur Side by Side. Et j’ai appris tellement de choses sur le travail de la caméra, ce qu’il faut faire, l’impact sur votre film… quelles sont les réactions, comment l’utiliser. Donc pour moi ce documentaire c‘était aussi comme un travail de fin d‘études, c‘était vraiment fantastique.”

Man of Tai Chi trouve son inspiration dans Matrix pour les scènes de combat. L’acteuir s’est lui-même mis en scène dans le rôle d’un bookmaker véreux qui va essayer de tirer profit d’un jeune prodige du Tai Chi en organisant des combats truqués…
Keanu Reeves, acteur, producteur et maintenant réalisateur revendique son éclactisme et son plaisir de faire du cinéma sous toutes ses formes…

Keanu Reeves: “Je veux juste raconter des histoires, je veux faire partie de tout ça, je vais faire ça de façons différentes tout en suivant l’attrait, la passion, l‘émotion, l’inspiration, il faut être inspiré mec!”

Son dernier film, John Wick, sort en cette fin d’année sur les écrans du monde entier, un film d’action, mais pas que… comme nous l’explique avec beaucoup d’enthousiasme Keanu Reeves…

“John Wick ! c’est vraiment un film d’action divertissant, cool, nouveau. Ce n’est pas que de l’action, il y a aussi de l’humour, beaucoup de coeur, d‘âme. La narration est originale et différente. C’est une bonne soirée de cinéma.”

Keanu Reeves n’a rien perdu de son aura à 50 ans, et n’a pas pu échapper au bain de foule à l’Institut Lumière, sur les lieux même de l’invention du cinéma.

Frédéric Ponsard, euronews, conclut: “Keanu Reeves est l’un des nombreux invités du Festival Lumière qui rend à l’hommage à l’ensemble de l’histoire du cinéma, des films muets aux blockbusters. Cette année, c’est Pedro almodovar qui reçoit le Prix Lumière 2014, retrouvez-le dans nos programmes dès lundi.
A l’Institut Lumière de Lyon, Frédéric Ponsard pour Euronews.”