DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Philippines : deux otages allemands libérés par Abu Sayyaf


Philippines

Philippines : deux otages allemands libérés par Abu Sayyaf

De nouveau libres, après six mois de captivité. Ces deux ex-otages allemands étaient retenus par le groupe Abu Sayyaf dans le sud des Philippines. Ils ont été libérés ce vendredi. Les ravisseurs affirment qu’une rançon a été versée. Ils avaient donné un ultimatum aux autorités allemandes pour payer plus de 4 millions d’euros, faute de quoi les otages seraient tués.

Stefan Okonek et sa compagne Henrike Dielen avaient été enlevés en mer en avril dernier entre l‘île de Palawan et la Malaisie. Leur bateau avait subi une avarie. Le couple a finalement été relâché dans l‘île de Jolo dans le sud de l’archipel.

Après avoir été lié à Al-Qaïda, Abu Sayyaf a fait allégeance à l’organisation Etat islamique. Outre la rançon, il demandait à Berlin de retirer son soutien aux frappes occidentales contre l’EI en Irak et en Syrie. Le groupe détiendrait encore deux Européens, un Malaisien et un Japonais.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mexique : capture d'un chef de cartel après la disparition de 43 étudiants