DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Combats très violents ces dernières 48 heures dans ville kurde de Kobané


Syrie

Combats très violents ces dernières 48 heures dans ville kurde de Kobané

Les djihadistes de l’organisation Etat islamique, qui contrôlent la moitié de la ville, ont essuyé de lourdes de pertes, au moins 31 auraient été tués dans les affrontements et les bombardements de la coalition.

Depuis la mi septembre la bataille de Kobané a poussé plus de 300 mille personne à fuir, dont la majorité vers la Turquie.

La responsable de l’ONU pour les questions humanitaires s’est rendu ce dimanche de l’autre côté de la frontière, à Suruc, pour évaluer la situation des réfugiés.

Valérie Amos a visiter une école qui accueille à elle seule 5 mille réfugiés dont la moitié sont des enfants.

“En près de 4 ans de crise, 900 mille réfugiés ont été enregistrés ici en Turquie” a-t-elle déclaré, “en réalité leur nombre approche un million six cent mille.”

Malgré les pressions internationales le président turc a réitéré ce dimanche son refus de fournir en armes les combattants kurdes de Syrie – trop proches de l’insurrection du PKK selon Ankara.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Suédois à la poursuite des sous-marins russes fantômes