DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : l'aide américaine aux Kurdes de Kobané se fait plus active ; la Turquie consent à une aide passive

Vous lisez:

Syrie : l'aide américaine aux Kurdes de Kobané se fait plus active ; la Turquie consent à une aide passive

Taille du texte Aa Aa

En Syrie, l’aide américaine aux Kurdes de Kobané est entrée dans une nouvelle phase ce lundi.

Pour la première fois, trois avions cargo américains ont largué des armes, des munitions et du matériel médical irakiens sur les positions des Unités de protection du peuple. Ces derniers jours, les combattants kurdes ont regagné du terrain sur les djihadistes grâce à l’intensification des frappes internationales.

Mais la surprise est venue de Turquie ce lundi. Jusqu‘à présent réticent à soutenir les Kurdes de Syrie de peur de les voir s’unir à ses propres indépendantistes kurdes, Ankara, sous la pression internationale, semble nuancer sa position.

“L’administration régionale du Kurdistan irakien coopère avec la Turquie et les Etats-Unis pour aider à libérer Kobané. En fait, nous sommes en train d’aider les forces kurdes irakiennes, les Peshmergas, à traverser la frontière turque pour prêter main forte aux troupes kurdes de Syrie à Kobané. Sur ce sujet, les pourparlers se poursuivent,” a expliqué le chef de la diplomatie turque, Mevlüt Çavuşoğlu.

L’aide, même passive, de la Turquie pourrait bien renverser l‘équilibre des forces en faveur des combattants kurdes en Syrie. Ceux-ci ont déjà repris plusieurs positions au groupe Etat islamique près de Sari Kani, une ville kurde de Syrie située à 160 kilomètres à l’est de Kobané, également proche de la frontière turque.