DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Londres : l'homme qui n'a jamais vécu et qui ne mourra jamais


le mag

Londres : l'homme qui n'a jamais vécu et qui ne mourra jamais

En partenariat avec

Sherlock Holmes, l’homme qui n’a jamais vécu et qui ne mourra jamais reste une des attractions londonienne. Si on devait se contenter d’une statue (et peut-être de quelques lectures…) on peut désormais s’immerger dans la vie du célèbre et fictif détective dans une expo. Elle est organisée au Museum of London.

Elle mélange fiction, dont notamment toute la panoplie emblématique et l’attirail de Holmes personnage éminemment britannique et donc excentrique. Mais elle présente aussi son
extrait de naissance de 1854 soit les premières notes d’Arthur Conan Doyle. Les organisateurs ont aussi voulu donner une caution historique et plus réaliste à l’expo.

David Cannadine, historien : “Je pense que nous avons tous tendance à imaginer ce Londres du XIXe tel que Conan Doyle le décrivait. On pense ainsi au bec de gaz, au martèlement des sabots des chevaux, au brouillard sur Baker Street. Et c’est en partie vrai mais en fait Conan Doyle avait un peu édulcoré l’ambiance de ce Londres de la fin du XIXe. Il ne parle pas des rues encombrées, de l’odeur du crottin de cheval, de la saleté des trottoirs.”

Une popularité jamais démentie en tout cas pour notre détective qui poursuit une belle carrière au cinéma notamment avec cette série signée Guy Ritchie et dont le 3ème volet est déjà en préparation.

“Sherlock Holmes: The Man Who Never Lived and Will Never Die” et oui c’est le nom de l’expo… au Museum of London jusqu’en avril.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Paris : les vampires aiguisent leurs incisives en comédie musicale