DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Suède : "ce n'est pas une chasse au sous-marin"


Suède

Suède : "ce n'est pas une chasse au sous-marin"

La Suède a élargi ce lundi sa zone de recherches pour retrouver le mystérieux objet sous-marin non identifié dans l’archipel de Stockholm, selon des médias. Les recherches ont débuté vendredi. Et les spéculations vont bon train. La Russie a démenti dimanche des informations de la presse suédoise indiquant que c’est un sous-marin russe qui était recherché. Puis une source russe affirmait ce lundi matin qu’il s’agissait d’un sous-marin néerlandais. Les Pays-Bas ont démenti.

“Il n’y a aucune raison d’exagérer les inquiétudes”, a tempéré le Premier ministre suédois Stefan Löfven, qui a souligné qu’il y avait une “augmentation des exercices d’entraînement du côté de la Russie et du côté de l’OTAN. “Nous sommes informés de ce qui se passe dans la mer baltique, puisqu’il s’agit de notre environnement immédiat”. (…) “Ce n’est pas une chasse au sous-marin”. (…) “Nous ne savons pas exactement de quoi il s’agit et on doit d’abord savoir avant tout”.

Plus de 200 hommes, des hélicoptères et notamment des bateaux furtifs ont été mobilisés. Selon l’ancien commandant en chef des forces armées, il est particulièrement difficile de trouver un sous-marin “qui pourrait se cacher dans une crevasse de l’archipel de Stockholm et couper les moteurs”.

Avec AFP, AP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grande-Bretagne : Barroso sermonne Cameron sur l'immigration