DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Décès de Christophe de Margerie : "pas d'inquiétudes pour l'avenir de Total "

Vous lisez:

Décès de Christophe de Margerie : "pas d'inquiétudes pour l'avenir de Total "

Taille du texte Aa Aa

Le choc en France après l’annonce de la mort cette nuit de Christophe de Margerie. Le patron de Total a été tué dans un accident d’avion, au décollage à Moscou.
L’avion d’affaires qui transportait Christophe de Margerie et trois membres d‘équipage, tous décédés, a percuté un chasse-neige sur la piste. “Le conducteur de l’engin de déneigement était ivre”, annonce Tatiana Morozova, une enquêtrice.

La responsabilité du conducteur du chasse-neige sera prise en compte dans l’enquête qui commence. La météo était également très mauvaise. Le parquet de Paris a de son côté  ouvert une enquête pour homicide  involontaire. L’annonce de la mort du PDG de Total, première entreprise de France et l’un des géants mondiaux du pétrole, est un choc dans l’Hexagone : “Il n y a pas d’inquiétudes à avoir pour l’avenir de Total, a déclaré le ministre de l’Economie Emmanuel Macron. Christophe de Margerie était un grand dirigeant et un grand dirigeant construit une entreprise pour qu’elle puisse réussir au delà de lui même. Et donc il y aura une continuité. C’est une journée de deuil, mais il ne faut pas avoir d’inquiétudes inutiles aujourd’hui.”

Christophe de Margerie, 63 ans, revenait d’une réunion avec le Premier ministre russe, consacrée aux investissements étrangers en Russie. Le président Vladimir Poutine a déploré mardi la perte d’“un vrai ami” de la Russie. L’homme d’affaires défendait les relations franco-russes, même en ces temps de sanctions économiques.