DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hong Kong : première discussion entre étudiants et gouvernement


Chine

Hong Kong : première discussion entre étudiants et gouvernement

A Hong Kong, ils sont plusieurs milliers à suivre, en direct, la première réunion entre étudiants et responsables du gouvernement local. Trois écrans géants diffusent les négociations, prévues pour durer 
deux heures. Après trois semaines de protestations, les étudiants ne sont pas optimistes, et le chef de l’exécutif est prudent : “Nous savons tous que la première réunion ne peut pas résoudre tous les problèmes, dit Leung Chun-yin. Mais c’est un bon début pour un dialogue. Le gouvernement et les trois secrétaires vont écouter l’avis de la Fédération des étudiants de Hong Kong, avec la plus grande sincérité.”

 Le chef de l’exécutif de Hong Kong avait déclaré un peu plus tôt que la commission chargée de désigner les candidats pour 2017 pourrait être rendue “plus démocratique”, sans préciser comment.

“Nous savons tous que nous ne pouvons pas vraiment obtenir des résultats concrets, dit une jeune femme sous une tente. Mais au moins, un dialogue ouvert peut permettre de dire à tout le monde pourquoi nous sommes ici “.

«Au moins, c’est la première étape pour un dialogue, rajoute un jeune homme. Je pense que les deux côtés doivent faire des compromis, mais les étudiants ne doivent pas en faire trop car nous luttons pour la démocratie et un véritable suffrage universel.”

Les autorités craignent que le suffrage universel ne permette aux habitants les plus pauvres (20% des sept millions d’habitants vivent sous le seuil de pauvreté) de choisir un candidat qui ferait fuir les investisseurs et déclasserait cette importante place financière.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Case prison pour Oscar Pistorius