DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le groupe Etat islamique gagne du terrain en Syrie et en Irak


Irak

Le groupe Etat islamique gagne du terrain en Syrie et en Irak

Elles ne désarment pas… Appuyées par les frappes aériennes de la coalition, les forces kurdes de Kobané continuent de livrer une bataille acharnée contre le groupe Etat islamique.

Les djihadistes, plus d’un mois après leur offensive dans cette ville kurde de Syrie, située à la frontière avec la Turquie, cherchent quant à eux à l’asphyxier davantage et gagnent chaque jour du terrain.
Ils ont pu récupérer des cargaisons d’armes destinées aux Kurdes de Kobané et larguées par des avions américains à la lisière de la ville.
Sur une vidéo, on les voit ouvrir des caisses contenant des roquettes et des grenades.

Armes, munitions, médicaments… Les combattants kurdes manquent aussi d’hommes. Des renforts sont attendus depuis qu’Ankara a autorisé ce lundi le passage par sa frontière de combattants kurdes irakiens.
Pour l’heure, toutefois, aucun Peshmerga n’a encore rejoint Kobané.

Dans l’Irak voisin, le groupe Etat islamique, qui contrôle désormais l’immense majorité de la province d’Al-Anbar, frontalière avec la Syrie, s‘étend vers le nord.
La ville de Qara Tapah, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière iranienne, a été attaquée.

Quant à Bagdad, des attentats ont fait au moins 18 morts ce mardi dans le quartier chiite de Talbiyah.
La capitale irakienne est la cible de nombreuses attaques à l’approche de l’Achoura, une importante cérémonie religieuse chiite.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Canada : mort d'un des deux soldats fauchés par un sympathisant islamiste