DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Total : des Français à Moscou enquêtent sur le crash


France

Total : des Français à Moscou enquêtent sur le crash

Comprendre pourquoi le PDG de Total est mort lundi soir dans le crash de son avion à Moscou, c’est le rôle des six experts arrivés de France. Ils sont à l’oeuvre pour décrypter les boîtes noires dès aujourd’hui. Parmi eux, un représentant de Dassault, qui fabrique le Falcon 50, l’avion d’affaires emprunté par Christophe de Margerie.

“Nous allons sans doute les aider à analyser les enregistreurs de vol ou comprendre ce qu’a dit le pilote par exemple, parce qu’il parlait français, explique un des experts à son arrivée. Nous allons transmettre toutes les données techniques de l’appareil, avec les techniciens de Dassault et d’autres constructeurs. Nous sommes ici pour donner toutes les informations nécessaires à l’enquête, y compris l’enquête russe.”

L’avion a heurté une déneigeuse au décollage, dont le conducteur était ivre, selon les autorités. Lui déclare avoir “perdu ses repères” et n’avoir pas entendu l’avion arriver.
Une inattention fatale pour le patron de Total et les trois personnels navigants de l’avion.

Suivez la progression de l’enquête en direct

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Gaz ukrainien : la situation critique des habitants de Spartak