DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ebola : Barack Obama, prudemment optimiste

Vous lisez:

Ebola : Barack Obama, prudemment optimiste

Taille du texte Aa Aa

Désormais, aux Etats-Unis, toute personne en provenance du Liberia, de Sierra Leone et de Guinée sera étroitement surveillée de son arrivée dans un aéroport américain à la fin de la période maximale d’incubation du virus Ebola, soit 21 jours.
Une mesure de précaution supplémentaire pour rassurer.
Le président américain s’est dit prudemment optimiste sur le contrôle de la contamination sur le sol américain :

“nous avons maintenant vu les dizaines de personnes qui sont entrées en contact avec Monsieur Duncan, y compris sa famille et ses amis, tous ses proches, et ils sont hors de danger.”

Et les nouvelles sont bonnes pour l’infirmière Amber Vinson. Sa famille a annoncé qu’elle était guérie. Avec Nina Pham, dans un état jugé bon, elle avait été au chevet de Thomas Eric Duncan, le patient libérien décédé le 8 octobre dernier dans un hôpital de Dallas.

Le caméraman, contaminé pendant qu’il couvrait l‘épidémie au Liberia, a lui aussi été déclaré guéri et a déjà retrouvé sa liberté de mouvement.