DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le distributeur britannique Tesco doit changer pour retrouver la croissance


entreprises

Le distributeur britannique Tesco doit changer pour retrouver la croissance

Tesco, le premier épicier du Royaume Uni et troisième distributeur de produits alimentaires au monde, a annoncé une baisse de 5,5% de ses ventes en Grande Bretagne au deuxième trimestre de son exercice comptable. Tesco a perdu 20% de sa valeur en quelques semaines après trois avertissements sur résultats et l’annonce d’une erreur comptable de plus de 330 millions d’euros et son Président Richard Broadbent annonce son départ quand la nouvelle équipe sera prête à prendre les rennes de Tesco.

Le changement de direction est une très bonne chose pour Tesco, affirme Nik Stanojevic, analyste chez Dolphin Brewin. Car c’est un groupe qui a une stratégie très orientée vers la croissance. Leur part de marché se réduit, la part des distributeurs classiques aussi. Souvent il suffit d’un changement de direction pour passer d’une volonté de croissance à la profitabilité”.

Il n’y a aucune raison pour que les clients ne continuent pas à éviter ces formats d’hypermarchés situés en dehors des villes, explique Natalie Berg, spécialiste de la consommation. Ils continueront à s’informer en ligne. Il y a des changements structurels énormes et Tesco doit absolument se reconfigurer”.

Tesco est exposé depuis quelques années à une concurrence féroce, mais aussi à des habitudes de consommation très inconstantes. La croissance négative de 5,5% en Grande-Bretagne au deuxième trimestre faisait suite à une croissance négative de 3,8% au premier. Cette contraction de l’activité avait alors été décrite comme la pire performance réalisée par Tesco en 40 ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Uber : les chauffeurs protestent contre les pratiques de la compagnie