DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ebola: guérison à Washington, prévention à Conakry


Etats-Unis

Ebola: guérison à Washington, prévention à Conakry

Le président américain a reçu ce vendredi à la Maison-Blanche, Nina Pham, l’une des deux infirmières qui avaient été infectées par le virus Ebola à Dallas.

Les médecins considèrent qu’elle et sa collègue Amber Vinson sont désormais guéries.

Nina Pham a été autorisée à sortir de l’hôpital. Avant de rentrer au Texas, elle a donc rencontré Barack Obama. Elle s’est aussi exprimée aux côtés de l‘équipe médicale.

“Je ne sais pas comment vous remercier, tous, pour vos prières, vos pensées, vos messages d’espoir et d’affection, a-t-elle déclaré. Je m’associe à vous maintenant pour prier pour le rétablissement des tous les autres patients, notamment ma collègue Amber Vinson et le Dr Craig Spencer.”

Amber Vinson est toujours à l’hôpital, en convalescence.

A des milliers de kilomètres de là, la Guinée, l’un des trois pays d’Afrique les plus touchées par l‘épidémie. Les autorités ont fermé les écoles pour protéger les enfants. Mais dans la capitale Conakry, des salle de classes sont occupées par certains enseignants, qui apprennent comment faire face à Ebola si un cas venait à se présenter dans leur école.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Frank Gehry et John Banville distingués par le prix Prince des Asturies