DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le chef de la diplomatie du Kosovo à Belgrade, une première


Serbie

Le chef de la diplomatie du Kosovo à Belgrade, une première

C’est une première depuis la proclamation de l’indépendance du Kosovo en 2008. Le ministre kosovar des Affaires étrangères était à Belgrade ce jeudi. Enver Hoxhaj s’est rendu à une réunion avec ses homologues des Balkans occidentaux organisée sous les auspices de l’Union européenne. En 2013, la Serbie et le Kosovo ont signé un accord historique sur la normalisation de leur relation.

“De notre point de vue, le dialogue devrait aboutir à un traité de paix qui inclurait la reconnaissance du Kosovo comme un État indépendant, qui permettrait au Kosovo d’adhérer aux Nations Unies et d‘être membre de différentes organisations régionales européennes et internationales”, a déclaré Enver Hoxhaj.

La présence du ministre albanais des Affaires étrangères Ditmir Bushati n’est pas passée non plus inaperçue, neuf jours après l’affaire du drapeau de la discorde dans le stade de Belgrade.

“Les affaires d‘État ne devraient pas être dictées par un acte de hooliganisme, par une match de football, a déclaré le ministre. Nous devons façonner l’opinion publique. Nous avons été élus pour que nos pays aillent de l’avant”.

Des incidents avaient été déclenchés le 14 octobre par l’apparition d’un drapeau représentant une carte du projet nationaliste de la “Grande Albanie” en plein match entre Serbes et Albanais.

La visite historique du Premier ministre albanais en Serbie prévue initialement mercredi a été reportée au 10 novembre.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : des renforts à Calais face à l'afflux de migrants