DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : des législatives malgré la guerre civile dans l'Est


Ukraine

Ukraine : des législatives malgré la guerre civile dans l'Est

Les législatives anticipées en Ukraine résumées en une image. Celle du président Porochenko non pas en costume en train de voter mais en tenue militaire et qui rend visite aux soldats à Kramatorsk, ville de l’Est reprise aux séparatistes.

Car malgré la guerre civile qui déchire le pays, les Ukrainiens votent aujourd’hui. En tout cas la plupart. Plus de 35 millions d‘électeurs sont théoriquement concernés, mais environ cinq millions d’entre eux ne pourront pas voter : dans la péninsule de Crimée rattachée à la Russie en mars et dans les zones contrôlées par les séparatistes pro-russes dans l’Est du pays. Ces derniers comptent organiser leur propre scrutin le 2 novembre dans les régions qu’ils controlent.

Ceux qui peuvent voter, eux, comme à Kiev, la capitale du pays, ont des attentes élevées : “je pense que si un nouveau parti devient majoritaire, dit un homme, cela apportera beaucoup de changement. On voit bien qu’il est impossible de travailler avec le parlement actuel.”

“Tout ce qui se passe dans notre pays, ce n’est pas bon, ajoute un autre. Il faut tout changer et peut-être que parmi tous les candidats il y a quelqu’un qui pourra nous aider, voilà comment j’ai fait mon choix.”

Avec le scrutin d’aujourd’hui le Président ukrainien espère que les partis pro-occidentaux obtiendront une forte majorité, condition indispensable selon lui pour aider à ramener la paix dans l’Est du pays. Mais les nouveaux députés seront également chargés de conduire de profondes réformes pour aider à sortir l’Ukraine d’une grave crise économique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Accident industriel au Canada