DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cinéma: "Mr Turner", de la toile à l'écran


cinema

Cinéma: "Mr Turner", de la toile à l'écran

En partenariat avec

Joseph Mallord William Turner (1775-1851) a marqué l’histoire de la peinture britannique et même au-delà. L’artiste a été surnommé “le peintre de la lumière”. Ses tableaux ont été précurseurs de l’impressionnisme.

Un film lui est consacré, s’attachant aux dernières années de sa vie.

Dans le rôle principal, Timothy Spall. Le comédien a d’ailleurs reçu la palme du meilleur acteur lors du dernier festival de Cannes pour son interprétation du peintre. Pour se familiariser avec son personnage, il a pris des cours de peinture pendant plusieurs mois.

“Quand j’ai commencé à peindre, raconte-t-il, mon professeur me disait tout le temps ‘Vous avez certaines capacités’. Moi, ça m’agaçait. Je voyais bien que ce que je faisais, parfois, ce n‘était pas bon. J’avais le sentiment d‘être pris pour un idiot. Je savais ce qui était bien et ce qui ne l‘était pas, dans ce que je faisais. Donc, ça a été un apprentissage difficile mais positif. Cela m’a appris à tenir un pinceau, à savoir apprécier mon travail, à mélanger les couleurs et tout ça…”

Le réalisateur Mike Leigh, comme à son habitude, a laissé une grande place à l’improvisation pour les acteurs. “Pour tous les personnages du film, même les plus secondaires, commente-t-il, j’ai fait en sorte que chacun s’approprie son rôle et le joue avec une certaine liberté, ce qui, à l‘écran, est censé donner encore plus de relief et de profondeur aux personnages”.

“Mr Turner” sortira sur les écrans en France et en Belgique début décembre.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

'John Wick', un film d'action nerveux et sombre avec Keanu Reeves