DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les claquettes des prêtres, la voix de la religieuse : sacrés artistes !


le mag

Les claquettes des prêtres, la voix de la religieuse : sacrés artistes !

En partenariat avec

Nous ne sommes pas à Broadway, mais à Rome, dans une université catholique réservée aux prêtres nord-américains. Et ce sont bien de vrais prêtres qui dansent des claquettes. “La première fois que j’ai fait des claquettes, raconte le père David Rider, j’avais trois ans. Et puis vers l‘âge de 12-13 ans, j’ai vu le film ‘Chantons sous la pluie’, avec l’acteur Gene Kelly. J’ai trouvé ça génial. Et c’est ça qui m’a donné envie d’en faire, et je m’y suis mis sérieusement”.

“Ma famille a des origines irlandaises, précise pour sa part le père John Gibson. J’ai grandi à Milwaukee, et là-bas, la culture irlandaise est très présente. Dans ma famille, ma sœur a été la première à pratiquer la danse irlandaise. Et moi, j’ai suivi.”

Les deux prêtres ont fait sensation lors d’un dîner au Collège pontifical nord-américain de Rome en avril dernier. La vidéo a été vue plus d’un million de fois.

“Aujourd’hui, tous les gens que je croise me parle de cette vidéo, reconnaît le père Gibson. La plupart sont ravis. Moi, je suis content quand il y a des retours positifs comme ça.”

“C’est une divine expérience, ajoute le père Rider. Chaque jour, je dis : ‘Mon Dieu, vous m’avez donné un talent, et vous m’avez montré que je ne devais pas le cacher, mais au contraire m’en servir. Et chaque jour, j’essaie de mettre ce talent au service de Dieu, pour annoncer son royaume et témoigner de sa gloire”.

Et à ceux qui critiquent cette manière de manifester la foi, les deux prêtres-danseurs répondent : “Dieu nous a dit de vivre dans la joie”.

Dans un autre genre : soeur Cristina. Son talent, c’est sa voix. Et à 26 ans, cette religieuse italienne sort un premier album, avec notamment cette reprise de "Like a Virgin", chanté il y a 30 ans par Madonna. Les paroles ont été épurées, tout comme le clip vidéo.

Soeur Cristina s’est fait remarquer en remportant l‘émission musicale "The Voice" en Italie. Elle se partage désormais entre les plateaux de télévision et les tâches quotidiennes dans son couvent des Ursulines à Milan.

Et là aussi, à ceux qui critiquent cette manière de manifester la foi, Soeur Cristina répond : “Chanter c’est comme prier deux fois”.

Prochain article

le mag

Billy Idol tente un come-back