DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Recyclage : de la bouteille en plastique à la maison en dur


science

Recyclage : de la bouteille en plastique à la maison en dur

En partenariat avec

Que faire des millions de bouteilles en plastique jetées chaque année ? L’ONG colombienne Organizmo a une réponse : les utiliser pour construire des maisons. Pour ce faire, il faut du sable et de la terre, en plus des bouteilles.

Les murs sont construits en pisé. Une technique traditionnelle de construction associée à une pratique écologique, cela donne un habitat durable.

“Il s’agit de se mettre en conformité avec le cycle de la nature en réalisant quel est notre impact, explique la responsable de l’organisation, Ana Maria Gutierez. Soit on a une attitude consumériste : on prend – on jette, sans se soucier. Soit on a une attitude plus réfléchie et on essaie de tenir compte des cycles et de l’environnement qui nous entoure.”

L’ONG organise régulièrement des ateliers de formation à cette forme de bio-architecture. Cela se passe dans les environs de la capitale colombienne Bogota. Les stages durent au minimum deux semaines, durant lesquels on se met à l’heure du développement durable.

Les participants viennent de plusieurs pays. Lucia Cano est espagnole. “40% des émissions de CO2 proviennent de la construction, de tout ce qui est construit à travers le monde, affirme la jeune femme. Nous, architectes, notre métier c’est justement de construire. Aussi c’est important de mesurer l’impact des constructions et réaliser combien cela risque de saccager ‘Dame nature’. En fait, nous avons une grande responsabilité par rapport à tout cela.”

Pour assister à un de ces ateliers de formation à l’habitat durable en Colombie, la participation s‘élève à l‘équivalent de 15 euros par jour.

Le choix de la rédaction

Prochain article

science

Epave d'Anticythère : l'Iron man des profondeurs...