DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barrage de Sivens : des traces de TNT retrouvées sur les vêtements de Rémi

Vous lisez:

Barrage de Sivens : des traces de TNT retrouvées sur les vêtements de Rémi

Taille du texte Aa Aa

Une grenade offensive lancée par les gendarmes a-t-elle causé la mort de Rémi Fraisse, le jeune écologiste français retrouvé sur le chantier du barrage de Sivens le week-end dernier dans le Tarn ? C’est la piste privilégiée par le procureur d’Albi après que des traces de TNT ont été retrouvées sur les vêtements du jeune homme de 21 ans.

Sans attendre, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a demandé une enquête administrative sur l’utilisation des grenades offensives aux Inspections générales de la police et de la gendarmerie et les résultats devraient être communiqués sous 15 jours.

Il a précisé : “dans l’attente des conclusions de cette enquête, j’ai demandé à ce qu’on suspende l’utilisation de ces grenades offensives.”

La famille de Rémi Fraisse a porté plainte pour “homicide volontaire par une ou plusieurs personnes représentantes de
l’Autorité publique” et pour “violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner”.

Sur le site du barrage, dans la forêt de Sivens, des jeunes ont continué de “casser”, visage masqué. L’un d’eux a déclaré : “on sait jusqu’où ils peuvent aller maintenant, il y a des personnes qui sont motivées, motivées, on ne se laissera pas faire.”

Lundi, plusieurs manifestations destinées à rendre hommage au jeune homme tué se sont terminées par de nouveaux affrontements avec les forces de l’ordre. Mardi, les rassemblements, notamment à Gaillac, ont été pacifiques.

Le président François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls ont appelé à l’apaisement après l‘éclatement d’une vive polémique politicienne.