DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ebola: la mobilisation des Etats-Unis


Etats-Unis

Ebola: la mobilisation des Etats-Unis

Aux Etats-Unis, les autorités médicales considèrent qu’Amber Vinson, n’est plus porteuse du virus Ebola. Cette infirmière avait été contaminée à l’hôpital de Dallas, où elle travaille, au contact d’un patient libérien qui lui, est décédé. Elle est sortie ce mardi de l’hôpital où elle était traitée. “C’est un jour de joie et de reconnaissance, a-t-elle déclaré, mais n’oublions pas ces milliers de familles qui luttent contre cette maladie en Afrique de l’ouest”.

Le président américain a salué ce mardi les progrès dans la lutte contre l‘épidémie, mais il a aussi appelé à rester vigilant.
Les Etats-Unis ont déjà dépêché plusieurs centaines d’hommes en Afrique de l’ouest pour contribuer à endiguer la maladie. “Nous ne voulons pas décourager les membres du personnel de santé de se rendre sur le terrain, a ajouté Barack Obama, qui a aussi voulu rassurer l’opinion publique américaine : “Nos équipes médicales sont de mieux en mieux préparées pour faire face si un cas isolé d’Ebola se présentait ici aux Etats-Unis”.

L’ambassadrice américaine à l’ONU a achevé ce mardi une visite dans les pays touchés par Ebola en Afrique de l’Ouest. Samantha Power a notamment fait escale à Monrovia, capitale du Liberia. Ce pays a enregistré une grande partie des 10 000 cas d’Ebola recensés depuis le début de l’année dans le monde.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La fusée Antares explose quelques secondes après son décollage