DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ebola : Obama veut renforcer la lutte contre le virus en Afrique de l'Ouest


Etats-Unis

Ebola : Obama veut renforcer la lutte contre le virus en Afrique de l'Ouest

Depuis l’apparition des premiers cas d’Ebola aux Etats-Unis, Barack Obama n’a de cesse de rassurer les citoyens américains. Des paroles, des actes aussi.
Obama est apparu, lors d’une conférence de presse, aux côtés du premier américain qui avait contracté le virus Ebola : le docteur Kent Brantly qui est aujourd’hui guéri.

“C’est grâce à la détermination, aux compétences, au dévouement et au patriotisme des gens comme ce docteur que je suis convaincu que nous contiendrons et finalement, nous étoufferons cette épidémie d’Ebola, a déclaré Barack Obama. Jusqu‘à ce que nous stoppions cette épidémie en Afrique de l’Ouest, d’autres cas individuels pourraient survenir en Amérique dans les semaines et les mois à venir” a-t-il prévenu.

Barack Obama a récemment critiqué les mesures de quarantaine obligatoire prises par certains États américains.

Le cas de Kaci Hickox fait polémique. Cette infirmière, récemment rentrée d’Afrique de l’Ouest, a été testée négative au dépistage du virus Ebola. Pourtant, elle a été placée en quarantaine.
21 jours d’isolement donc : d’abord dans un hôpital, elle est aujourd’hui enfermée dans sa propre maison et crie au scandale.

Elle dénonce les conditions et la manière dont on la traite. Kaci Hickox menace de se rendre devant les tribunaux.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une rivière de lave menace Hawaï