DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Jérusalem : des Israéliens d'extrême droite tentent d'accéder à l'esplanade des Mosquées


Israël

Jérusalem : des Israéliens d'extrême droite tentent d'accéder à l'esplanade des Mosquées

La fermeture de l’esplanade des Mosquées a fait monter la tension d’un cran à Jérusalem. Ce jeudi, des dizaines d’Israéliens d’extrême droite ont tenté d’accéder au site par la force.
Troisième lieu saint pour les musulmans, l’esplanade des Mosquées est appelée Mont du Temple par les Israéliens … Il est considéré comme le lieu le plus sacré du judaïsme.

Mahmoud Abbas, président palestinien, a, lui, qualifié cette fermeture de “déclaration de guerre”. Plusieurs affrontements ont eu lieu entre palestiniens et policiers israéliens.

“La communauté internationale doit cesser son hypocrisie et prendre des mesures contre les instigateurs, contre ceux qui tentent de changer le statu quo” a déclaré Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien.

“Ce qui se passe à Jérusalem aujourd’hui, bien sûr ça provoquera une réaction de la part des victimes. Elles comprennent et elles veulent intensifier la tension. Nous croyons que la seule façon d’agir est d’appliquer le droit international, de mettre fin à l’occupation, cela va résoudre le problème parce que nous devons nous attaquer à la racine de ce problème” a indiqué Shawki Aleessa, ministre palestinien des affaires sociales.

La fermeture de l’esplanade des Mosquées, décision rare, fait suite à la tentative d’assassinat, ce mercredi, de Yéhuda Glick. Figure ultra nationaliste israélienne, il revendiquait le droit pour les juifs de prier sur le lieu saint, acte réservé aux musulmans.

Le principal suspect des tirs, Muataz Hijazi, palestinien de 32 ans, a été abattu, ce jeudi, chez lui à Jérusalem-est. Il serait décédé lors d’un échange de tirs selon la police israélienne. Une version contestée par ses proches.

La mort de cet homme a rajouté à la colère des Palestiniens. Des renforts policiers ont été déployés à Jérusalem.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pologne-USA : les ennuis judiciaire de Roman Polanski