DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La petite danseuse de Degas remonte sur scène...


le mag

La petite danseuse de Degas remonte sur scène...

En partenariat avec

“La petite danseuse de 14 ans”, une oeuvre emblématique d’Edgar Degas. Son réalisme et l’utilisation d’accessoires qui renforçaient sa réalité avaient surpris lors de la première exposition de cette sculpture de cire. C‘était en 1881. Elle est exposée à la National Gallery of Art à Washington.

“Cette statuette, explique Alison Luchs de la National Gallery of Art, est la seule sculpture que Degas a exposée de son vivant. C’est aussi la version originale de la fameuse statuette, fameuse parce qu’après la mort de Degas elle a été réalisée en bronze, comme l’a voulu sa famille et plus de 30 exemplaires ont été coulés. Et on peut les voir aujourd’hui dans le monde entier, dans des musées ou des collections privées. Mais l’originale, la seule qu’il a jamais touchée ou vue est celle qui se trouve dans cette pièce.”

Parallèlement à l’exposition, le Kennedy Centre, toujours à Washington, présente une chorégraphie signée Susan Stroman qui s’inspire de cette petite danseuse. La production raconte la vie de Marie Geneviève Van Goethem, petite danseuse devenue sans le vouloir la ballerine la plus connue au monde.

Susan Stroman : “Elle venait d’une famille très pauvre et elle voulait devenir danseuse. Et Degas est devenu en quelque sorte obsédé par la volonté de la dessiner et de la peindre. On voit son visage dans de nombreux dessins et peintures. Donc vraiment, l’idée c‘était de la faire revivre.”

La petite danseuse est interprétée par Tiler Peck : “J’aime à penser que Degas et Marie adoraient se chamailler. Il a finalement rencontré une danseuse qui n’a pas peur de parler. Et je crois que c’est un de ses traits de caractère, elle n’a pas peur devant lui, elle n’a pas peur de parler alors qu’on pense en général que les danseuses ne parlent pas.”

Après avoir manqué trop de répétition le petit rat de l’opéra est tout simplement renvoyée au cours de l‘été 1882. Marie Geneviève Van Goethem figure aussi dans une autre œuvre de Degas la Classe de ballet (1880) qui se trouve au musée de Philadelphie.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Des nouvelles des Stones et de Boy George