DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les renforts arrivent à Kobané


Turquie

Les renforts arrivent à Kobané

Ils sont accueillis comme des sauveurs, ces pehsmergas venus aider à combattre le groupe Etat islamique à Kobané – ville du nord de la Syrie assiégée depuis un mois et demie par les djihadistes.

Les combattants kurdes irakiens sont arrivés en Turquie et ont aussitôt pris la route de la frontière syrienne, escortés de blindés turcs.

Acclamé lui aussi sur son passage par des centaines de Kurdes de Turquie, un autre convoi d’une quarantaine de véhicules chargés d’armes automatiques et de lance-roquettes a pris la route de Kobané.
Les deux convois devaient se retrouver à Suruç, côté turc, et traverser ensemble la frontière syrienne. Hommes et armes sont attendus dans la nuit.

Kobané est toujours assiégée, malgré les raids aériens de la coalition.
Les djihadistes cherchent à bloquer la ville vers le nord, la privant ainsi d’accès vers la Turquie.

Outre les peshmergas, 150 combattants de l’Armée syrienne libre (ASL), la principale force rebelle contre Bachar el-Assad, ont rallié dans la nuit les forces kurdes de Kobané.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Ebola : Obama veut renforcer la lutte contre le virus en Afrique de l'Ouest