DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hongrie : la rue célèbre le retrait de la taxe sur internet


Hongrie

Hongrie : la rue célèbre le retrait de la taxe sur internet

Les manifestants hongrois ont de nouveau investi les rues de Budapest ce vendredi. Mais cette fois, l’heure était à la célébration. Viktor Orban, Premier ministre conservateur, avait annoncé quelques heures plut tôt qu’en l‘état, le texte de loi sur la taxe internet devait être retiré.
Les organisateurs de la manifestation ont parlé de victoire.

“Quand, dimanche, des dizaines de milliers de personnes et mardi, des centaines de milliers d’entre nous ont manifesté, nous avons montré quelque chose d’important qui va bien au-delà de la taxe sur internet. Nous avons forcé un gouvernement à reculer, un gouvernement qui n’aime écouter personne” a déclaré Balázs Gulyás, organisateur de la manifestation.

La mobilisation qu’a connue la Hongrie est sans précédent depuis l’arrivée de Viktor Orban au pouvoir. Les manifestants avaient protesté par milliers, deux fois en trois jours.

“Il ne s’agit pas seulement de la taxe sur Internet. J’espère que beaucoup de gens partagent cet avis. Bien que nous ne voyons pas d’autres solutions politiques, beaucoup de gens en ont assez du régime Orban, ça c’est certain” a expliqué une hongroise.

“Fondamentalement, Orban ne peut rien dire pour nous empêcher de descendre dans la rue et ce, dans les jours, les semaines, les mois et les années à venir jusqu‘à ce que lui et son gouvernement démissionnent” a ajouté un manifestant.

La contestation s‘était organisée dimanche dernier après l’annonce d’un projet de loi taxant les téléchargements à hauteur de 50 centimes d’euros par gigaoctets. Les manifestants avaient dénoncé une violation de la liberté.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : les renforts kurdes d'Irak arrivent à Kobané