DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hongrie: retrait du projet de "taxe internet", vigilance des manifestants

Vous lisez:

Hongrie: retrait du projet de "taxe internet", vigilance des manifestants

Taille du texte Aa Aa

En Hongrie, la mobilisation populaire semblent avoir payé : le gouvernement a décidé de retirer son projet de “taxe internet”.

Initialement, il était question de taxer les téléchargements à hauteur de 50 centimes d’euros par gigaoctets. Cela a suscité un tollé, les protestataires estimant que cela constituait une violation de la liberté (voir ici). Le gouvernement a bien tenté d’assouplir ce projet. Mais cela n’a pas apaisé les manifestants qui, par milliers, se sont rassemblés dimanche puis mardi.

Le Premier ministre conservateur Viktor Orban a donc décidé de faire marche arrière. “En l‘état, ce texte de loi doit être retiré, a-t-il déclaré ce vendredi matin à la radio. Et d’annoncer le lancement en janvier, d’une consultation nationale sur la régulation d’internet.

C’est la première fois que ce gouvernement revoit sa copie. D’ordinaire, Viktor Orban a plutôt tendance à ne pas s’embarrasser des critiques…

“Une grande manifestation est prévue ici ce vendredi soir, annonce notre correspondante à Budapest, Andrea Hajagos. Il s’agit, pour les organisateurs, de fêter une victoire. Mais disent-ils : il faut rester mobilisés jusqu‘à l’annulation définitive du projet de loi. Ils craignent que le gouvernement ne trouve un moyen détourné pour faire payer les utilisateurs d’internet.”