DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Jour de prière calme à Jérusalem, les affrontements gagnent la Cisjordanie


Israël

Jour de prière calme à Jérusalem, les affrontements gagnent la Cisjordanie

Quelques pétards et quelques salves de grenades lacrymogènes. Voilà les seules violences qui se sont déroulées ce vendredi aux abords de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem. Outre ces légers débordements, la grande prière musulmane du vendredi s’est déroulée dans le calme. Il faut dire que la police israélienne était massivement déployée.

Fermée jeudi, l’esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’islam, avait été rouverte ce vendredi aux hommes de plus de cinquante ans et aux femmes uniquement. La journée n’a cependant pas été totalement épargnée par les affrontements, mais c’est en Cisjordanie voisine qu’ils se sont produits, notamment à Ramallah et Hébron.

Cette tension, qui dure depuis plusieurs semaines, s’est encore accentuée mercredi avec une tentative d’assassinat contre une figure de l’extrême-droite israélienne. Un Palestinien de 32 ans soupçonné d’en être l’auteur a été peu après abattu par la police.

Plusieurs observateurs craignent que ne finisse par éclater une troisième Intifada. Les autorités israéliennes, elles, affirment être mobilisées “pour que l’on n’y arrive pas”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie: les combattants kurdes irakiens attendent de pouvoir combattre à Kobané