DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : des drones continuent de survoler des centrales nucléaires


France

France : des drones continuent de survoler des centrales nucléaires

Le ciel au dessus des centrales nucléaires françaises est décidément bien chargé. Pas de nuages, mais de drones, encore. Au cours du mois d’octobre, douze centrales ont ainsi fait l’objet de survols, dont cinq ce vendredi soir, entre 19h et minuit. Il s’agit des sites de Penly, Flamanville, Saint-Laurent-des-eaux, Dampierre-en-Burly et Fessenheim.

Ces vols, qui auraient tous été détectés, ne posent pas de danger pour la sécurité des installations nucléaires selon les autorités françaises. Mais ces dernières sont très critiquées par plusieurs organisations comme Greenpeace, qui les appellent à “arrêter de minimiser le risque”. Car on ne sait toujours pas qui se cache derrière ces survols, et quels en sont les motifs.

Selon la loi française, violer l’espace aérien au dessus des sites nucléaires français est passible d’un an d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. Le groupe EDF a annoncé qu’il déposerait une plainte pour chacun des incidents de survol clandestin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : les rebelles prorusses organisent leurs élections