DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Roumanie : Election présidentielle où l'indépendance de la justice est en jeu


Roumanie

Roumanie : Election présidentielle où l'indépendance de la justice est en jeu

Le Premier ministre social démocrate Victor Ponta est donné grand favori de l‘élection présidentielle roumaine.

Cet ancien procureur de 42 ans est crédit de 41% d’intentions de vote sans avoir pour autant beaucoup révélé de ses projets pour la Roumanie, mettant surtout en avant son bilan économique.

Son concurrent le plus sérieux est le candidat conservateur Klaus Iohannis. C’est le maire de la ville de Sibiu, il est issu de la minorité allemande de Roumanie.

Selon les derniers sondages Klaus Iohannis pourrait obtenir jusqu‘à 30% des voix, loin devant les 13 autres candidats pour cette élection dont le deuxième tour est prévu le 16 novembre.

La campagne électorale s’est déroulée dans un climat de scandales de corruption et de craintes du reprise en main de la justice par le pouvoir.

La majorité de centre gauche a déjà essayé en 2013 d‘élargir l’immunité des élus et en cas de victoire, Victor Ponta pourrait bien réitérer l’expérience.

La majorité de centre gauche a déjà essayé en 2013 d‘élargir l’immunité des élus et en cas de victoire, Victor Ponta pourrait bien réitérer l’expérience.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Elections séparatistes dans l'Est de l'Ukraine