DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top départ de la Route du Rhum

Vous lisez:

Top départ de la Route du Rhum

Taille du texte Aa Aa

66 monocoques et 25 multicoques ont pris le départ ce dimanche de la dixième édition de la Route du Rhum. Cette flotte de 91 bateaux – un record – a quitté la Bretagne pour prendre la direction de la Guadeloupe.

Rémi Pelletier est notre envoyé spécial à Saint-Malo : “Tous les concurrents sont partis pour démancher, c’est-à-dire sortir de la Manche, avant de rentrer dans l’Atlantique. Au programme : 7.000 kilomètres de navigation et la priorité pour tous les solitaires, c’est la sécurité”.

Nicolas Thomas, skipper de Guadeloupe Grand Large : “On essaie de s’accrocher un maximum quand on va faire des manoeuvres à l’avant, car ça peut être compliqué, ça bouge beaucoup, et il faut s’accrocher en permanence; c’est déjà la principale sécurité. Parce que l’on sait qu’en solitaire, il n’y a personne pour venir nous récupérer”.

Vincent Riou, skipper de PRB et ancien vainqueur du Vendée Globe : “Dès que je quitte ce cockpit dans des conditions un peu musclées, dès que l’eau commence à monter sur le pont, systématiquement, je me penche à l’intérieur pour récupérer mon harnais, et je m’attache. Chez le solitaire, ce qui est interdit, c’est de ne pas être vigilant et d‘être éjecté du bateau”.

Alex Pella, skipper de Tales 2 Santander : “Nous avons beaucoup de systèmes à bord pour assurer la sécurité. Mais au final, cela relève de la responsabilité du skipper, donc de ma responsabilité. Chacun connaît ses propres limites, pas vrai ?”