DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : Sur la ligne de front, les habitants rêvent de paix

Vous lisez:

Ukraine : Sur la ligne de front, les habitants rêvent de paix

Taille du texte Aa Aa

Après les élections, les habitants de la République autoproclamée de Donetsk restent les témoins impuissants de violents combats. Euronews a pu suivre un groupe de miliciens séparatistes qui répondent au nom de “bataillon du diable”.
Ce lundi, ils patrouillent dans les rues de Staromykhailivka, une localité située à 20 km à l’ouest de Donetsk.

“Peut-être que nous serons désormais reconnus officiellement, ce qui nous permettrait de demander et d’obtenir de l’aide de quelque part. Parce que sinon, c’est l’incertitude totale.”

En l’absence de gaz et d‘électricité depuis trois mois, Elena et son fils peuvent tout de même compter, pour se chauffer, sur du charbon livré gratuitement par un de ses amis qui travaille dans une mine. “Heureusement”, nous dit-elle, car de toute façon, elle n’aurait “pas les moyens de payer.”

“Beaucoup de gens souhaitent que cet endroit fasse partie de la Russie. Mais maintenant, ils disent que peu leur importe ce qui sera décidé, pourvu qu’on ait la paix dans la région, parce que nous ne pouvons pas continuer à vivre dans ces conditions”, rapporte le Père Vadim, prêtre orthodoxe du patriarcat de Moscou. Il nous confie aussi qu’il n’a pas voté, dimanche, car, dit-il, il n’a “pas (eu) le temps”.

“Selon les miliciens de la République autoproclamée de Donetsk, nous sommes ici sur la ligne de front, à seulement un kilomètre des positions ukrainiennes”, assure l’envoyé spécial d’euronews Sergio Cantone.