DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un "problème structurel" à l'origine du crash de la navette Virgin Galactic

Vous lisez:

Un "problème structurel" à l'origine du crash de la navette Virgin Galactic

Taille du texte Aa Aa

La navette de tourisme spatial Virgin Galactic qui s’est écrasée vendredi lors d’un vol d’essai dans le désert californien du Mojave a éclaté en vol. C’est ce qui ressort des premiers éléments de l’enquête dévoilés dimanche par le chef de l’autorité fédérale chargée de la sécurité des transports.

“ Il nous faudra des mois pour déterminer la cause de l’accident, a déclaré Christopher Hart, directeur par interim de la National Transportation Safety Board. Nous examinerons les questions de formation des pilotes. Nous regarderons s’il y a eu une pression pour poursuivre les tests. Nous examinerons aussi les procédures de sécurité et la question de la conception.”

Il n’y a pas eu d’explosion. La cause serait en fait structurelle, peut-être liée à un problème d’empennage, le système de freinage qui aurait été déclenché trop tôt.

“C’est un revers majeur, a déclaré Richard Branson, le PDG de Virgin Galactic. C’est terrible pour les familles, et il nous faut maintenant rassembler nos forces pour motiver les 400 ingénieurs qui ont travaillé si dur sur ce projet ces dernières années et trouver ce qui n’a pas fonctionné.”

Il s’agit du second accident en moins d’une semaine pour une entreprise privée du secteur spatial. Mardi, une fusée non habitée construite par Orbital Sciences a explosé quelques secondes après son décollage de Virginie.