DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Asie pourrait contribuer davantage conter Ebola


monde

L'Asie pourrait contribuer davantage conter Ebola

Peut mieux faire, mais surtout doit mieux faire. Voilà comment le Sud-coréen Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, juge les efforts des pays d’Asie dans la lutte contre Ebola. L‘épidémie qui s’est déclarée en mars dernier, a déjà fait plus de 5 000 morts, essentiellement en Afrique de l’Ouest.

J’appelle les dirigeants d’Asie à envoyer maintenant du personnel sanitaire pour aider à arrêter Ebola à sa source.”

La source, c’est l’Afrique de l’Ouest, puisque le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée sont les trois pays les plus touchés. Si les pays d’Asie ont promis des dizaines de millions d’euros d’aide et envoyé des centaines de membres de leur personnel de santé dans les zones touchées par le virus, leurs contributions restent néanmoins très inférieures à celles des pays occidentaux. Les seuls Etats-Unis par exemple, ont déjà envoyé plusieurs milliers d’hommes.

A lire aussi

Tout ce qu'il faut savoir sur le virus Ebola

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Libye : 13 morts dans des combats à Benghazi entre l'armée et les islamistes